mardi 27 septembre 2011

BORDEAUX S'IMPOSE LOGIQUEMENT A STRASBOURG


Le beau temps était de la partie pour accompagner l'ouverture du championnat de France à Strasbourg. L'équipe locale des Kangourous savait qu'elle aurait fort à faire en accueillant le champion national en titre, les Bordeaux Bombers. Cependant, l'absence de quelques internationaux (Loïc Besnard, Mikaël Trividic et Yoann Alliot-Marty) pouvait présager une équipe bordelaise affaiblie,donc un match équilibré.
C'est en effet ce qui se produisit tout au long de cette haletante rencontre puisque dès les premières minutes de la rencontre, on vit un chassé-croisé au score entre les deux équipes. Cependant à la fin du premier quart,les visiteurs bordelais prenaient l'ascendant physiquement et techniquement enchaînant une série de goals qui leur permettaient d'avoir un avantage confortable au tableau de marque: 40-19.
Lors du deuxième quart, ce sont les Strasbourgeois qui prirent l'avantage dans le jeu grâce à une domination de leur milieu. Malheureusement pour eux, la concrétisation des occasions n'étaient pas à la hauteur avec seulement 2 goals pour 4 behinds. A la mi-temps, l'avance des Bombers n'était plus que de 12 points (47-35).
Les Kangourous continuèrent à mettre la pression lors du troisième quart alors que l'équipe de Bordeaux commençait à ressentir la fatigue liée au long déplacement et à l'engagement physique de la rencontre. Cette troisième période allait être entachée par la blessure spectaculaire de Valentin Mendoza qui se déboîtait la rotule à 5 minutes du terme du quart. Ce coup du sort allait provoquer une coupure du jeu de quelques minutes et allait encore intensifier la tenson entre les deux formations.
Alors que les locaux n'étaient plus qu'à six longueurs des champions de France, ils allaient subitement se disloquer et laisser filer le match. En effet au lieu de presser leurs adversaires et de se galvaniser, les Kangourous s'énervaient et subissaient les assauts des Bordelais qui faisaient preuve d'un insolent réalisme à l'image de leur buteur Julien Correia, une fois de plus auteur d'une brillante prestation.
Au final, les Bombers se sont imposés logiquement sur le score de 95-66 grâce à un jeu plus posé et maîtrisé que des Strasbourgeois qui se sont mis la pression tout seuls.
En tout cas, ce match a prouvé que le championnat national de l'édition 2011-2012 s'annonce serré et passionnant.

LA FEUILLE DE MATCH:

STRASBOURG 9.12.66
BORDEAUX 14.11.95
Evolution du score: 1er quart:19-40 / 2ème quart: 35-47 / 3ème quart: 52-60
Arbitre: Adam LeNevez
Les buteurs:
pour Strasbourg: Dimitri Hertzog 4.1 ; Antoine Werner 2.2 ; Joevin L'Hotellier 1.4 ; Benjamin Lienhardt 1.0 ; Thibaud Denoyer 1.1 ; Angus Morrison 0.3 ; Marc Jund 0.1 ; Florent Thien 0.1
pour Bordeaux: Julien Correia 9.0 ; Alexandre Vautrin 2.2 ; Pascal Ivorra 2.3 ; Alexandre Hirth 1.0 ; Frédéric Zohar 0.3 ; Valentin Mendoza 0.1 ; Tirs contrés: 0.2
Meilleurs joueurs:
Strasbourg: Julien Tanguy, Antoine Werner, Dimitri Hertzog
Bordeaux: Julien Correia, Samuel Séjourné, Loïc Raphaël